Armand Dreyfus

L'équipe artistique

Après des études supérieures de lettres, puis de théâtre à Strasbourg, où il crée sa première Cie en 1950, il suit les cours de mime à Paris auprès d’Etienne Decroux . Parallèlement il participe à des réalisations de la Jeunesse et des Sports et choisit de devenir conseiller d’éducation populaire par le théâtre (CTP) Il est affecté à ce titre en Haute Normandie où il travaillera jusqu’aux lendemains de mai 68.

Après un passage au Ministère de la Coopération, où il a en charge les échanges artistiques avec l’Afrique noire francophone, il est nommé au Mali, puis au Sénégal, comme assistant technique et enseignant de théâtre (Institut des Arts de Bamako et Conservatoire de Dakar).

De retour en France en 1981, il met en scène des œuvres de Gabriel Cousin, de Catherine de Seynes, de P. Néruda, puis s’engage, pour le Ministère de la Culture, dans une enquête de deux ans sur le théâtre non-professionnel en France. En Val d’Oise, des enquêtes sur le théâtre lui sont confiées par le Conseil Général et par le SAN.

De 1985 à 1990, il enseigne le français dans un Collège de Cergy. C’est dans ces années qu’il découvre le Théâtre Uvol. Il y dirige, depuis, des ateliers annuels d’amateurs, et joue ou monte occasionnellement des spectacles de la Cie. En 2003, il lance avec des comédiens du Théâtre Uvol une activité nouvelle de spectacles en appartement, le « Théâtre sur le Toit ».

En 2007, il met en scène Oedipe Roi avec le Théâtre Uvol, et en 2009, il s’engage dans la mise en scène d’un Nô japonais, Ce que murmure la rivière Sumida.